Comment fonctionne un booster pour un entrainement de musculation ?

91

Par définition, un booster désigne un complément alimentaire destiné à améliorer les performances. Il est possible d’en distinguer deux types : les boosters de musculation et les boosters hormonaux. La finalité, dans les deux cas, est de permettre une optimisation du développement musculaire.

Ils sont pris en amont de l’effort ou en tout début de journée, ce qui permet notamment de renforcer les rendements lors des séances d’entraînement, tout en optimisant le processus d’anabolisme musculaire. Découvrez plus d’informations sur ce sujet dans cet article.

Le fonctionnement des boosters de musculation

Les boosters de musculation constituent des compléments alimentaires élaborés pour optimiser les exercices d’entraînement. Ils sont composés pour la plupart de créatine et pour certains de précurseurs d’oxyde nitrique. Les boosters à base de créatine permettront plutôt le développement de la résistance et de la récupération entre les séances.

Les boosters élaborés à base de précurseurs d’oxyde nitrique permettent plutôt de favoriser la congestion musculaire et de ralentir la montée de l’acide lactique.

La plupart des stimulants contiennent au moins un stimulant, le plus souvent de la caféine. La réglementation française fixe la dose de caféine à 200 mg par jour, ce qui représente un dosage très important et stimulant. Il est fortement déconseillé de recourir à des boosters étrangers dont la teneur en caféine excède 200 mg.

Comment réussir son choix de booster pour la musculation ?

Pour stimuler vos séances de musculation, autant le faire correctement ! Suivant les ingrédients qui les composent, les boosters ont des actions différentes. Si vous cherchez à bénéficier d’un effet particulier (meilleure concentration, plus de puissance, récupération facilitée, etc.), alors voici les ingrédients à retenir pour :

  • la stimulation : la L-tyrosine peut constituer une excellente alternative pour maintenir une concentration parfaite durant l’entraînement ;
  • la congestion : pour assurer une excellente congestion musculaire durant les exercices, le booster choisi doit absolument comporter de la citrulline ou de l’arginine ;
  • l’endurance : si vous désirez que votre booster puisse vous aider à vous surpasser, sachez que la bêta-alanine, ainsi que la L-ornithine constituent les deux composants en mesure de favoriser votre endurance ;
  • la force : dans le but de ne pas céder face à une charge élevée, privilégiez un booster qui contient de la créatine (idéalement, monohydrate) ou de la taurine ;
  • le développement musculaire : pour gagner du muscle, le booster ne devra pas faire l’impasse cette fois sur les BCAA, et ce, avec un peu de carbohydrates à absorption rapide.

Conseils pour optimiser les effets de votre booster pendant les entraînements de musculation

Pour une efficacité optimale, les boosters de musculation, que ce soient les boosters de créatine ou d’ON, sont à consommer à jeun au minimum trente minutes avant le début de la séance de musculation. Nombreux sont les sportifs qui consomment leurs boosters quelques minutes avant de se lancer dans leur séance, dans les vestiaires. Ils font fausse route puisqu’ils ne perçoivent que les effets de la caféine, qui intervient immédiatement.

Pour profiter des effets bénéfiques des précurseurs d’oxyde nitrique, il faut compter au moins trente minutes.

Au cas où vous ne pouvez pas préparer votre booster en avance, consommez-le immédiatement au lever en attendant une demi-heure pour prendre le petit-déjeuner. L’oxyde nitrique, ainsi que la caféine fonctionnent durant plusieurs heures et resteront efficaces au cours de votre exercice (si vous effectuez votre exercice physique le matin ou à l’heure du déjeuner).

Le booster de testostérone peut très bien être consommé au cours de votre repas, mais il est conseillé de le consommer à jeun pour plus d’efficacité.

Le moment idéal pour la prise de votre booster de testostérone reste le matin, tout de suite après le lever, ou encore avant votre séance de musculation.

Désormais, vous savez tout sur les boosters, notamment leur fonctionnement et comment les choisir pour un meilleur résultat.

You might also like

Comments are closed.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More