Ibrahimović à la retraite? Retour sur son incroyable carrière !

Source : https://www.standardmedia.co.ke
534

Zlatan Ibrahimović est considéré comme l’un des meilleurs avant centre de sa génération. Avec plus de 900 matchs à son actif et plus de 500 buts marqués, Le géant suédois a marqué l’histoire du football à tout jamais. Il est notamment reconnu pour avoir remporté de nombreux titres avec différents clubs. Il a notamment remporté 8 titres de champion consécutifs entre 2004 et 2011. Retour sur son immense carrière.

Une enfance assez compliquée

Source : https://forza-inter1908.skyrock.com

Zlatan Ibrahimović est né le 3 octobre 1981 à Malmö en Suède, d’un père bosniaque et d’une mère croate. Ibrahimović grandit à Malmö mais plus précisément à Rosengard. Il vivait avec ses 3 frères et ses 3 sœurs. 2 ans après sa naissance, ses parents divorcent, sa mère l’élève avec sa sœur Salena. Jurka, sa maman était une femme de ménage débordée qui travaillait jusqu’à 14h par jour pour subvenir aux besoins de la famille toute seule.

Zlatan commence à toucher le cuir à l’âge de 6 ans. Il débute dans les clubs de sa région, il commença à Malmö BI pour ensuite partir au FBK Balkan. Lorsqu’il effectue ses classes au Balkan, à l’âge de 10 ans il jouait déjà avec 2 ans d’avance sur l’ensemble de l’équipe. A cette même période, le suédois est forcé par les services sociaux de retourner chez son père alcoolique.

Les débuts à Malmö

A l’âge de 15 ans, en 1996, il intègre le centre de formation du Malmö FF. Indécis sur son avenir, il était sur le point de stopper le football pour aller travailler dans la ville. Il décide de continuer sa carrière de footballeur grâce aux conseils de son entraineur. Il décide dans le même temps d’arrêter l’école pour se concentrer sur sa carrière footballistique. En 1999, il effectue ses grands débuts avec l’équipe A de Malmö, malheureusement ils sont rélégué la même saison.

Source : https://www.sofoot.com

En 2001, le suédois commence petit à petit à se faire un nom. Il se fait remarquer par le club d’Arsenal, Arsène Wenger semble intéresser par le profil du joueur. Le transfert n’a pas pu se concrétiser. Contrairement à Leo Beenhakker, entraineur de l’Ajax d’Amsterdam, qui a déclaré publiquement l’intérêt particulier qu’il porte au joueur. En effet, Beenhakker a déclaré cela après le match d’Ibrahimović face au Moss FK. Finalement, l’attaquant suédois trouve un accord avec les dirigeants de l’Ajax d’Amsterdam le 22 mars 2001.

Zlatan prend son envol vers l’Ajax Amsterdam

Zlatan Ibrahimovic est transféré du côté de l’Ajax d’Amsterdam pour un montant de 7 800 000 euros. Sous la direction de Co Adriaanse, Zlatan a vécu des débuts délicats. Lors de sa première saison, il était principalement remplaçant. Pour sa première saison en Eredivisie, il a disputé 26 matchs et a inscrit 6 buts. Lors de la saison suivante, Ronald Koeman a repris les rênes de l’équipe. Ibrahimović est alors devenu un titulaire indiscutable avec l’entraineur néerlandais. Lors du titre d’Eredivisie en 2001-2002, il était un des joueurs clés et indispensable.

Lors des deux saisons suivantes, le suédois s’est imposé comme un des meilleurs attaquant du championnat. En effet, l’attaquant suédois a inscrit 26 buts en 47 matchs. Pour son premier match en Ligue des champions, Ibrahimović a inscrit les deux buts de la victoire 2-1 face à l’Olympique Lyonnais.

Un but extraordinaire

Le 9 mai 2004 restera une date gravée à jamais dans l’histoire du club. En effet, lors de la rencontre face au NAC Breda, Zlatan a effectué une percée solitaire depuis les 30 mètres en dribblant 6 joueurs avant d’embarquer le gardien et pousser le ballon au fond des filets. Cette réalisation a été désigne comme le plus beau goal de l’histoire de l’Ajax.

Lors de son passage sous les couleurs de l’Ajax, il a disputé 110 matchs toutes compétitions confondues pour un total de 48 buts et 15 passes décisives.

Il a également remporté 2 titres de champion des Pays-Bas en 2002 et 2004, une coupe des Pays-Bas en 2002 et enfin une Supercoupe en 2002.

Départ vers la Juventus

La Juventus Turin transfère le suédois le 31 août 2004 pour un montant de 16 millions d’euros. Profitant de la blessure du buteur français David Trezeguet, Zlatan s’est vite imposé comme le buteur de l’équipe. Lors de sa première saison, après 35 matchs disputé, il totalise 16 réalisations. Annoncé du côté du Réal Madrid en fin de saison pour 70 millions d’euros, il s’agissait d’un coup de pub de la part de son agent Mino Raiola pour augmenter sa valeur marchande.

Source : https://www.calciomio.fr

Pour la première fois de sa carrière, le 14 novembre 2005 il reçoit la première distinction personnelle en remportant le Guldbollen qui récompense le meilleur joueur suédois de l’année. La saison suivante, Ibrahimović est replacé plus bas et joue plus le rôle de passeur, il inscrit donc logiquement moins de goals. En championnat il inscrit que 7 buts.

Rétrogradé en Série B à la suite de matchs truqués, Zlatan décide de quitter le club. A la suite d’un long bras de fer avec les dirigeants bianconero, le suédois a finalement rejoint l’Inter Milan avec son coéquipier Patrick Viera.

Lors de son passage avec les Bianconero, il a disputé 92 matchs toutes compétitions confondues pour un total de 26 buts et 20 passes décisives.

Il a également remporté 2 titres de champion d’Italie qui ont par la suite étaient annulés à la suite des matchs truqués.

Ibrahimovic en Série A, du côté de l’Inter Milan

Zlatan Ibrahimović s’engage pour 4 ans en 2006 avec l’Inter Milan pour 25 millions d’euros avec un salaire annuel de 4,5 millions d’euros. Au fur et à mesure des années, son salaire a grimpé à 10 millions d’euros annuel. A la suite de son transfert forcé de la vieille dame, Ibrahimović s’est attiré les foudres de guerre des supporters de la Juventus. Ils ont notamment dédié une chanson lors de leur descente en Série B, « Tout le virage chante pour toi, Zlatan tu es un tzigane ».

Pour sa première saison au club, il s’intègre très bien à l’effectif. Il est également très décisif pour son club, il marque 15 buts en 27 matchs de championnats et délivre 3 passes décisives. Lors de cette première saison, il a même réussi à voler la vedette de San Siro, Adriano. Malheureusement en toute fin de saison, il se blesse et manque la fin du championnat. L’Inter Milan remporte le Scudetto le 28 mai 2007.

Source : https://sempreinter.com

Un second Scuddeto

Durant sa deuxième saison au sein du club milanais, il inscrit 17 buts et délivre 9 passes décisives en l’espace de 26 matchs. Ibrahimović a grandement participé au succès du Scuddeto pour la seconde année consécutive. C’est lui qui a offert le Scuddeto, après un retour de blessure, le suédois a inscrit un doublé qui a mené à la victoire. En Champions League, l’attaquant suédois a inscrit 5 buts lors de ses 7 matchs disputés.

Zlatan met l’Europe à ses pieds

Lors de la saison 2008-2009, l’Inter Milan remporte pour la 3ème année consécutive le Scuddeto. Cette saison-là, il inscrit son record de but en Série A avec 25 goals en 35 matchs. A l’époque, il était le joueur le mieux payé du monde avec près de 12 millions d’euros annuel. Avec de telles performances, tous les grands d’Europe ont les yeux rivés sur le buteur. Durant le mercato estival 2009, le FC Barcelone et Ibrahimović trouvent un accord pour un transfert.

Lors de son passage sous les couleurs de l’Ajax, il a disputé 117 matchs toutes compétitions confondues pour un total de 66 buts et 33 passes décisives.

Il a également remporté 3 titres de champion d’Italie consécutif en 2007,2008,2009, et enfin deux Supercoupe d’Italie en 2006 et 2008.

Zlatan Ibrahimovic transféré au FC Barcelone

Source : https://www.telegraph.co.uk

Le FC Barcelone signe le 27 juillet 2009, Zlatan Ibrahimović qui est considéré comme l’un des meilleurs attaquant de la planète. Il s’engage alors avec les Blaugrana qui venaient d’être champion d’Europe pour une durée de 4 ans. Pour ce transfert, les barcelonais ont tout de même déboursé 50 millions d’euros + Samuel Eto’o qui était inclut dans le transfert.

Zlatan est alors devenu le transfert le plus cher de l’histoire du FC Barcelone. Son salaire annuel était de 9 millions d’euros et sa clause libératoire était estimée à 250 millions. Lors de sa présentation au Camp Nou, plus de 60 000 catalans sont venus l’accueillir.

A peine arrivé au club, le suédois remporte son premier titre avec Barcelone. En effet, le 23 août 2009, Barcelone remporte la Supercoupe d’Espagne face à l’Athletic Bilbao. Quelques jours plus tard, Zlatan remporte de nouveau un trophée, la Supercoupe d’Europe.

Le suédois inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs le 31 août 2009 lors de la première journée de championnat. Il démarre la saison de la plus belle des manières en inscrivant 5 buts en autant de match. Le 19 décembre 2009, il remporte un nouveau trophée, la Coupe du monde des clubs à Abu Dhabi.

Zlatan ne fait plus l’unanimité

Malgré un début de saison de la plus belle des manières, petit à petit le suédois est de moins en moins important dans l’effectif. Son style de jeu et sa mentalité ne reflétait plus l’ADN barcelonaise. A la suite de tous ces changements, Pep Guardiola décide de faire jouer Pedro ou encore Bojan, des jeunes talents qui prennent la place du géant suédois.

Source : www.leparisien.fr

Il se blesse également plusieurs fois sur la saison, cela n’a pas arrangé les choses. Ibrahimović est tout de même sacré champion d’Espagne avec Barcelone. En championnat, lors de ses 29 matchs disputés, il a inscrit 16 buts et délivré 6 passes décisives.

Lors de son passage à Barcelone il a disputé 46 matchs toutes compétitions confondues pour un total de 22 buts et 10 passes décisives.

Il a également remporté 3 titres : 1 Liga BBVA en 2010, 2 Supercoupes d’Espagne en 2009 et 2010, 1 Supercoupe UEFA 2009 et 1 Coupe du monde des clubs en 2009

Zlatan de retour en Italie chez le grand rival

Le 28 août 2010, Zlatan Ibrahimović est transféré à l’AC Milan pour un montant de 24 millions d’euros. Financièrement il est considéré comme l’un des pires transferts du côté barcelonais. Il s’engage pour 4 ans avec un salaire annuel de 9 millions d’euros. Il rejoint donc le grand rival de l’Inter Milan, là ou il a gagné 3 Scuddeto consécutif.

Source : https://www.bbc.co.uk

Le suédois inscrit ses deux premiers buts sous ses nouvelles couleurs en Ligue des champions. En effet, le buteur a inscrit un doublé contre l’AJ Auxerre qui a permit à Milan de s’imposer 2-0 lors de cette première journée de Champions League. Petit à petit au fur et à mesure de la saison il devient indispensable au collectif lombard. Il écarte le jeune et talentueux Alexandre Pato à la suite des ses belles performances.

Zlatan encré dans un quatuor de folie

L’AC Milan remporte pour la 18ème fois de son histoire le Scuddeto. Ibrahimović a grandement participé à ce titre. Il était encré dans un quatuor offensif de folie, composé de lui-même, Pato, Robinho et Ronaldinho. Lors de sa deuxième saison à l’AC Milan, il remporte la Supercoupe d’Italie dans le derby milanais face à l’Inter. Ce fut l’une des plus belles années pour le suédois avec 28 réalisations en 32 matchs. Malgré ces performances, le suédois n’arrive pas à mener son équipe pour un 19ème Scuddeto.

Lors de son passage au AC Milan il a disputé 85 matchs toutes compétitions confondues pour un total de 56 buts et 21 passes décisives.

Il a également remporté 2 titres : 1 Scuddeto en 2011 et un Scudetto en 2011 également.

Ibrahimovic débarque dans la capitale française

Source : https://rmcsport.bfmtv.com

Zlatan Ibrahimović est transféré le 18 juillet 2012 au Paris Saint-Germain pour un montant de 20 millions d’euros et un salaire annuel de 9 millions d’euros. Pour les qataris, Ibrahimović est le joueur idéal autant sur le plan sportif que médiatique pour faire du PSG un tout grand d’Europe.

Zlatan s’est très vite adapté à la Ligue 1. Il a très vite montré pourquoi le PSG l’a recruté. Dès son premier match il inscrit un doublé, il inscrit encore un double lors du match contre l’OM, lors de la 17ème journée face à Valenciennes il inscrit son premier triplé en Ligue 1.

Sur la scène européenne, il brille lors des phases de groupe et délivre notamment 4 passes décisives lors d’une victoire à Zagreb. Le PSG sera finalement éliminé en quart de finale face au FC Barcelone à la suite de deux matchs nuls.

Pour sa première saison au sein du club, il devient champion de France avec 30 buts en 34 matchs. Il remporte également le trophée UNFP qui récompense le meilleur joueur du championnat. Il est également le meilleur passeur de la Champions League avec 7 unités.

Le suédois enchaîne les records

En Septembre 2013, il prolonge à nouveau son contrat jusqu’en 2016. Le 23 octobre, il réussit l’exploit d’inscrire un quadruplé lors d’une large victoire 0-5 à Anderlecht. Seul 10 joueurs ont réussi cet exploit, il est sorti du terrain sous l’ovation de tout le stade. A peine, un mois plus tard, il inscrit un triplé face à l’OGC Nice.

Le 16 mars 2014, il bat un record du club de 1978, celui du meilleur buteur du club. En effet, lors de cette saison, il inscrit 40 buts toutes compétitions confondues au mois de mars. Il bat ainsi le record de Carlos Bianchi qui était de 39 buts.

Lors du quart de finale de Champions League en avril, il se blesse et se voit écarté des terrains pendant un mois. Malheureusement, une fois de plus le PSG se fait éliminer en quart de finale. Zlatan finit finalement la saison avec 26 réalisations en 33 matchs de championnat. Il remporte pour la seconde année consécutive, le trophée UNFP. Il fut de nouveau champion de France avec une certaine facilité.

Un retour de blessure pour le Clasico

Le début de sa 3ème saison était assez compliqué, il commence la saison en se blessant et est absent durant 2 mois. Il revient à temps pour disputer le Clasico face à l’OM qui sera son 100ème match avec le Paris Saint-Germain. Les parisiens tombent à nouveau dans les mailles du filet en ligue des champions face à Chelsea lors d’un match où il fut exclu.

Lors d’une défaite 3-2 face aux Girondins de Bordeaux, Zlatan a connu un dérapage médiatique. « Pays de merde » a déclaré le suédois en indignant les erreurs d’arbitrage. Quelques heures après les faits, il s’est excusé publiquement. Cependant, il se voit suspendu 4 matchs en fin de saison.

Quadruplé historique pour le PSG

Lors de son retour en demi-finale de la coupe de France contre Saint-Etienne, il inscrit un triplé lors de la large victoire 4-1 qui leur permet d’atteindre la finale. Il dépasse ainsi les 100 buts sous le maillot parisien. 3 jours plus tard, il donne la victoire aux siens en finale de la coupe de la ligue pour la seconde fois d’affilé avec un doublé et une passe décisive.

Après 9 victoires en autant de match de championnat, le club finit champion devant l’Olympique Lyonnais pour la 3ème fois consécutive. En remportant la finale de la coupe de France le 30 mai, le PSG réalise un quadruplé historique.

Source : https://www.sport.be

Une dernière saison extraordinaire

Pour sa dernière saison au club, il remporte le trophée des champions dès le début de saison face à l’Olympique Lyonnais. Le 4 octobre 2015, il inscrit un double dans le Clasico et devient ainsi le meilleur buteur du club devant un certain Pauleta.

Il réalise un début de saison canon, il enchaîne les prestations de qualité. En ligue des champions, il qualifie son équipe pour les quarts de finale face à Chelsea en inscrivant un doublé et délivrant une passe décisive. Il reconnait faire la meilleure saison de sa vie.

Le 13 mars, Zlatan humilie d’un quadruplé Troyes lors d’une victoire 0-9. Il scelle alors le 4ème titre de champion de France consécutif. Il dépasse par ailleurs la barre symbolique des 100 buts en Ligue 1. Pour la 4ème fois consécutive, le PSG échoue en quart de finale de ligue des champions contre Manchester City. Le suédois est critiqué pour son absence régulière lors des grands rendez-vous.

Une machine à buts

Le PSG remporte à nouveau la Coupe de la Ligue face au LOSC. Ils finissent champion pour la 4ème fois consécutive avec 31 points d’avance sur leur dauphin. Il finit le championnat avec 38 réalisations en 31 matchs. Il remporte également à nouveau le trophée UNFP, son troisième.

Le 21 mai, il dispute son dernier match avec le PSG, lors de la victoire en finale de la coupe de France 4-2 face à Marseille. Il remporte ainsi son 12ème trophée en 4 saisons. Cette saison fut la plus aboutie au point de vue personnel avec 50 buts en 51 matchs toutes compétitions confondues. Le PSG réalise le second quadruplé d’affilée.

Lors de son passage au PSG il a disputé 180 matchs toutes compétitions confondues pour un total de 156 buts et 54 passes décisives.

Il a également remporté 12 titres au total : 4 Ligue 1 en 2013,2014,2015,2016, 3 Coupe de la Ligue en 2014,2015,2016, 2 Coupe de France en 2015,2016 et enfin 3 trophées des champions en 2013,2014,2015.

Un nouveau défi en Angleterre ?

Le 1er juin 2016, Manchester United officialise l’arrivée du géant suédois. Zlatan inscrit son premier but lors de son premier match qui permet au club de remporter la Community Shield 2-1. Pour ses débuts à Old Trafford il inscrit un doublé qui permet à MU de s’imposer face à Southampton.

Le 16 février 2017, il inscrit son premier triplé avec le club contre Saint-Etienne en Ligue Europa. 10 jours plus tard, grâce à son doublé, il permet à Manchester de remporter un nouveau titre, la League Cup.

Source : https://www.foot01.com

Une blessure qui l’écarte des terrains

Sa saison se finit prématurément lors du quart de final retour contre Anderlecht. En effet, Ibrahimovic a une rupture des ligaments croisés, il est donc indisponible pendant 9 mois. Sa saison se finit sur un bilan de 28 buts et 10 passes décisives en 46 matchs toutes compétitions confondues. Malgré son absence, son club remporte la finale de l’Europa League 2-0 face à l’Ajax.

Lors de la saison 2017-2018, Ibrahimovic a passé la plus grande partie en rééducation, le 22 mars 2018, il décide d’un commun accord de quitter le club pour les Etats-Unis.

Lors de son passage à Manchester United, il a disputé 53 matchs toutes compétitions confondues pour un total de 29 buts et 10 passes décisives.

Il a également remporté 3 titres au total : 1 Community Shield en 2016, 1 Europa League en 2017 et 1 Coupe de la Ligue anglaise en 2017.

Un second souffle du côté de Los Angeles Galaxy ?

Libre de tout contrat, il décide de s’engager avec Los Angeles Galaxy le 23 mars 2018. 1 semaine après son arrivée, il bouleverse la rencontre en 19 minutes, son club était mené 1-3, Zlatan a égalisé avant de donner la victoire au Galaxy. Il inscrit son premier triplé en MLS le 30 juillet face à Orlando.

500ème but

Le 16 septembre il inscrit son 500ème but de sa carrière professionnelle. Il rejoint ainsi le club fermé des joueurs en acticité comptant plus de 500 buts avec un certain Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Son maillot fut un succès marketing immédiat, il est très vite devenu le maillot le plus vendu en MLS.

Le 12 novembre 2018, il est élu meilleur nouveau venu du championnat devant Wayne Rooney. 2 jours plus tard avoir inscrit son premier but, il fut désigné le plus beau goal de la saison. Ibrahimovic mettre fin à sa carrière au Los Angeles Galaxy, le 13 novembre, quelques jours après l’élimination en demi-finale de la conférence contre le Los Angeles FC.

Lors de son passage au Los Angeles Galaxy, il a disputé 58 matchs toutes compétitions confondues pour un total de 53 buts et 1 passes décisives.

De retour en Lombardie après plus de 7 ans

Source : https://www.lesoir.be

Plus de 7 ans après son premier passage, il retourne au Milan AC le 27 décembre 2019. Il s’engage pour 6 mois avec une option d’une saison supplémentaire. Le 6 janvier 2020, il fait son grand retour à San Siro. Le 9 février, il devient le joueur le plus ancien à marquer lors d’un derby de la Madonnina face à l’Inter, le match s’est soldé sur une victoire 4-2 pour intersites après avoir été mené 0-2 à la mi-temps. Il compte actuellement 10 matchs sous le maillot milanais pour 4 réalisations et une passe décisive.

A la suite de la pandémie Covid-19, l’attaquant suédois songe à arrêter sa carrière.

Les débuts en sélection nationale

En début de carrière Zlatan voulait jouer pour la Bosnie-Herzégovine mais le pays lui a fermé les portes. Le 31 janvier 2001, il dispute son premier match sous les couleurs suédoises face aux îles Féroé. Il devient un titulaire indispensable à la veille de l’Euro 2004.

Source : https://www.purebreak.com

En effet, il compose la pointe de l’attaque avec son compatriote Henrik Larsson. Il inscrit un but lors de la large victoire 5-0 face à la Bulgarie lors du premier match de leur poule. Quelques jours plus tard, il égalise d’une somptueuse aile de pigeon face à l’Italie. Le parcours européen s’arrête en quart de finale face aux Pays-Bas lors des tirs au but, Zlatan manque le sien.

La Suède en difficulté

Le buteur suédois finit meilleur buteur lors des qualifications pour la Coupe du monde 2006, mais celui-ci ne marquera pas lors de la coupe du monde. Le géant suédois est écarté du groupe à la suite de mauvais comportement extra sportif. Il décide donc de mettre fin à sa carrière internationale avant de revenir sur sa décision.

Lors de l’Euro 2008, il inscrit 2 des 3 buts lors des phases de groupes, ce n’est pas suffisant pour qualifier son équipe pour la suite de la compétition. En 2010, malgré une qualification de son pays pour la coupe du monde, il ne fait pas parti du groupe. Lors de l’Euro 2012, ils sont de nouveau éliminés lors des groupes avec 3 petits points.

Un match qui restera dans l’histoire

En 2012, après avoir été mené 4-0 lors d’un match qualificatif pour la Coupe du monde 2014 contre l’Allemagne, Zlatan inscrit le premier but pour son pays qui a su renverser la tendance et revenir à 4-4. Le 14 novembre 2012, après avoir inscrit un quadruplé en match amical face à l’Angleterre, il devient le meilleur buteur de la Suède, dépassant Henrik Larsson avec 37 réalisations. Lors de cette rencontre il inscrit une retournée des 40 mètres. En 2013, il remporta le prix Puskas grâce à ce but.

Une Coupe du monde sans Zlatan ? Il ne la regardera pas !

La suède n’arrive pas à se qualifier pour la coupe du monde 2014 en s’inclinant en double confrontation contre le Portugal. Cristiano Ronaldo a qualifié les seins après avoir inscrit un triplé lors du match retour. Ibrahimovic déclara à l’issue du match « Une coupe du monde sans moi, je ne la regarderais pas ».

Un record pas comme les autres

Le 4 septembre 2014, il atteint le cap des 50 buts en 99 sélections. Il dépasse ainsi Sven Rydell et ses 49 buts et devient le meilleur buteur de l’histoire de la Suède. Lors de ce même match, il a réussi un exploit que lui seul et Ronaldo ont réussi, celui de marquer un but à chaque minute possible, de la 1ère à la 90ème.

Fin de carrière internationale pour le suédois

Source : https://www.purepeople.com

2 ans après l’échec du mondial face au Portugal, Zlatan arrive à qualifier les siens après avoir inscrit 3 buts lors de la double opposition contre le Danemark. Il inscrit alors 11 buts au total lors de la phase éliminatoire. La Suède n’arrive pas à dépasser les phases de groupes, Zlatan décide de mettre fin à sa carrière internationale.

Il annonce donc la fin de sa carrière internationale après 116 matchs disputés pour 62 réalisations et 21 passes décisives.

Zlatan Ibrahimovic finit donc sa carrière avec un total de 914 matchs disputés pour 540 buts.

Distinctions personnelle :

  • 8e au Prix UEFA du Meilleur joueur d’Europe: 2011
  • 14e au The Best, Joueur de la FIFA: 2017
  • Vainqueur du Golden Foot: 2012
  • Vainqueur du Prix Puskás de la FIFA: 2013
  • Membre du FIFA FIFPro World11: 2013
  • Membre de l’équipe de l’année UEFA: 2007, 2009, 2013, 2014
  • Membre de l’équipe ultime de l’UEFA: 2015
  • Membre de l’équipe-type d’European Sports Media: 2007, 2008, 2013, 2014
  • Membre de l’équipe-type de la Ligue des champions: 2014
  • Membre de l’équipe-type de la Ligue Europa: 2017
  • Membre de l’équipe-type de l’Euro 2012
  • Membre de l’équipe-type de L’Equipe Journalists’ Best XI: 2008
  • Meilleur passeur de la Ligue des champions: 2013
  • Élu Plus beau but de l’Euro 2004 contre l’Italie
  • Élu Plus beau but de l’Euro 2012 contre la France
  • Élu But de l’année Eurosport: contre NAC Breda en 2004
  • Prix du Joueur de football le plus aimé des supporters de Serie A: 2005
  • Élu Joueur du mois de Serie A: Septembre 2007, Décembre 2008, Janvier 2012
  • Élu Meilleur joueur étranger de Serie A: 2005, 2008, 2009, 2011, 2012
  • Élu Meilleur joueur de l’année de Serie A: 2008, 2009, 2011
  • Meilleur buteur de Serie A: 2009, 2012
  • Membre de l’équipe-type de Serie A: 2011, 2012
  • Élu Plus beau but de l’année de Serie A: contre Bologne en 2008
  • Élu Homme du match contre l’Inter Milan lors de la Supercoupe d’Italie 2011
  • Membre du Hall of Fame de l’AC Milan
  • Vainqueur du SportAccord ‘Play for Change’ Award: 2015
  • Élu Joueur du mois de Ligue 1: Septembre 2012, Janvier 2014, Février 2014, Mars 2014, Novembre 2015
  • Élu Meilleur joueur de Ligue 1: 2013, 2014, 2016
  • Élu Joueur étranger de l’année de Ligue 1: 2012, 2013, 2014
  • Vainqueur du Trophée Just Fontaine du Meilleur joueur de Ligue 1: 2013
  • Meilleur buteur de Ligue 1: 2013, 2014, 2016
  • Membre de l’équipe-type de Ligue 1: 2013, 2014, 2015, 2016
  • Trophée UNFP du plus beau but de Ligue 1: contre Bastia en 2014
  • Élu Étoile d’Or France Football: 2014, 2016
  • Meilleur buteur de la Coupe de France: 2015, 2016
  • Co-Meilleur buteur de la Coupe de la Ligue: 2015
  • Membre du Hall of Fame du Paris Saint-Germain
  • Médaille de la Ville de Paris: 2016
  • Élu Joueur européen du mois Eurosport: Août 2016
  • Élu Joueur du mois du Championnat d’Angleterre: Décembre 2016
  • Élu Joueur du mois PFA du Championnat d’Angleterre: Décembre 2016
  • Co-Meilleur buteur de la Coupe de la Ligue anglaise: 2017
  • Vainqueur du Trophée Alan Hardaker: 2017
  • Membre du MLS All Star: 2018, 2019
  • Membre de l’équipe-type de la MLS: 2018, 2019
  • Trophée du nouveau venu de la MLS: 2018
  • Trophée du plus beau but de la MLS: 2018
  • Vainqueur du ESPY Award du meilleur joueur de la MLS: 2019
  • Vainqueur du Prix Pegasus: 2004
  • Membre du Malmö Walk of Fame: 2012
  • Médaille de la Ville de Malmö: 2015
  • Vainqueur du Guldbollen: 2005, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016
  • Vainqueur du Prix Jerring de Radiosporten: 2007
  • Vainqueur du Fotbollskanalens hederspris: 2008
  • Vainqueur du International Swede of the Year Award: 2013
  • Vainqueur du Eliason Merit Award: 2018
  • Élu Meilleur nouveau venu suédois de l’année : 2001
  • Élu Personnalité suédoise de l’année : 2002
  • Élu Meilleur attaquant suédois de l’année : 2005, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019
  • Élu Meilleur athlète suédois de l’année : 2008, 2010, 2013, 2015
  • Élu Plus beau but suédois de l’année : contre la France en 2012, contre l’Angleterre en 2013
You might also like

Comments are closed.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More