• Friday, May 24, 2019

Ronaldo veut Isco, Varane et Joao Felix à la Juve !

joao-felix

Parti pour la construction de la Juve du futur. Avec le huitième championnat consécutif sur le tableau d’affichage, le projet Istanbul 2020 démarre et la métropole turque n’est pas une référence aléatoire, mais très précise : là, au stade Atatürk, la finale de la prochaine édition de la Ligue des Champions sera jouée et il ne fait aucun doute que l’objectif principal de la saison qui viendra pour les champions d’Italie sera l’Europe. L’amère déception vécue la semaine dernière avec l’Ajax est toujours vivante et nécessite une relance, ce qui est clair dans l’esprit du président Agnelli. Le programme va maintenant s’animer pour mettre en place une rose encore plus compétitive que l’actuelle, qui n’a pas d’équivalent en Italie mais qui a besoin de renforts et de nouvelles énergies pour tenter l’assaut sur le trône continental. Ronaldo ne peut à lui seul faire des miracles : il faut se contenter du phénomène qui a juré fidélité au “mille pour cent” mais qui veut maintenant une Juve de plus en plus forte.

Ronaldo va-til guider le mercato ?

Pour sa première année en Italie, Cristiano n’a pas réussi à remporter la très convoitée Ligue des champions. C’est pourquoi le Portugais, suivant son instinct de compétiteur, réfléchit déjà à la manière de remporter l’édition de l’année prochaine avec l’équipe transalpine, où il a déjà confirmé qu’il “restera à 1000%”. CR7 aurait déjà transféré à la direction de son club six noms de joueurs avec lesquels il a l’intention de partager la garde-robe la saison prochaine pour s’élever comme un gagnant dans le vieux continent.

Les noms, selon les médias, sont : Nbdombele (Olympique de Lyon), Joao Felix (Benfica), Manolas (Rome), Federico Chiesa (Fiorentina) et les deux plus importants Isco et Varane avec qui il partageait la garde-robe au Real Madrid. De cette façon, le joueur portugais, légende de l’équipe merengue, pourrait exercer une certaine pression pour renforcer son équipe et, ce faisant, affaiblir le Real Madrid en tant que rival potentiel à l’avenir.

Défenseur

Ici le travail en cours est plus approfondi, le ” mur ” a besoin d’une injection de jeunesse et de qualité. La Juve travaille depuis longtemps sur De Ligt, mais le Néerlandais, qui les a éléminés de la coupe, est destiné à rester un rêve, car il semble se diriger vers Barcelone : après De Jong, les Blaugrana ont en effet jeté les bases du double succès avec le défenseur central. L’équipe travaille donc sur d’autres possibilités. Le grand coup serait Varane : le Français du Real Madrid pense à l’avenir et n’aurait pas exclu un adieu à la Casa Blanca. La Juve le vise, mais le champion du monde vaut 80 à 90 millions. Plus facile d’arracher Manolas à Rome : le Grec est couvert par une clause de résiliation de 36 millions, un coût non prohibitif pour un joueur de sa stature. Son agent depuis quelques mois est Mino Raiola et le film entre le procureur et le bianconeri est très vivant, aussi pour la question Kean. Le piège est représenté par Manchester United, qui a longtemps été vigilant sur le joueur. L’alternative est le nom de Ruben Dias : lui aussi est portugais, lui aussi est poursuivi par Jorge Mendes, qui est aussi cher. 60 millions son nécessaires, mais le central de Benfica est l’un des meilleurs talents d’Europe.

Attaque : Joao Felix à la Juve ?

Malgré la clause des 100 millions, le champion d’Italie fait pression pour amener en Italie le champion Benfica.

Cristiano Ronaldo pousse Joao Felix, une jeune star du Benfica, à la Juventus. Selon “A Bola”, le champion de Madère est fasciné par le football exprimé par ce jeune talent de 19 ans et soutient sans réserve la tentative de la Juventus de l’emmener en Italie. Sur l’étoile montante du football portugais, assisté par Jorge Mendes, propre représentant entre autres de CR7, qui a également été citée au Real Madrid, Psg et Manchester City. Il y a une clause de résiliation de plus de 100 millions d’euros.