Le retour de Fernando Alonso en F1 chez Renault en 2021 ?

133

Selon Marca, le quotidien sportif espagnol des négociations seraient en cours pour que Fernando Alonso revienne en F1 et chez Renault. Explications !

Transfert et jeu de chaises musicales en F1

Le transfert de Carlos Sainz chez Ferrari et de Daniel Ricciardo chez McLaren laisse un baquet libre chez Renault.

Pour rappel, Fernando Alonso a remporté à deux reprises avec Renault le championnat du monde de F1 en 2005 et 2006.

L’équipe dans laquelle il a triomphé avant d’aller chez McLaren et Ferrari a une roue libre car son pari, l’Australien Daniel Ricciardo, va chez McLaren pour couvrir le siège qui laisse Carlos Sainz, nouveau pilote Ferrari de l’année prochaine.

Flavio Briatore, l’homme qui a engagé Fernando Alonso chez Renault, s’est joint aux appels du pied pour que l’Asturien retourne en F1.

 

Marca annonce des négociations en cours entre Alonso et Renault

Alonso pourrait être présenté comme le véritable sauveur pour renflouer un projet qui pourrait sinon s’arrêter à la fin de cette année. Une autre option est celle de Sebastian Vettel, mais il ne semble pas avoir la vitalité nécessaire pour prendre en charge une telle entreprise.

Sans motoriste en 2021 (McLaren aura déjà Mercedes comme fournisseur l’année prochaine) et avec la crise du coronavirus qui frappe les écuries, Renault pourrait arrêter la F1, mais avec un pilote de la stature d’Alonso, ce pourrait être une autre histoire.

Il est l’homme idéal pour développer le nouveau châssis pour 2022, qui peut renverser l’ordre actuel de la F1, en plus de la limite budgétaire de 145 millions de dollars par an qui est envisagée.

Les négociations semblent être en cours. Du côté de Fernando, le silence est absolu, même si Flavio Briatore a fait un signe de tête significatif qui ne pouvait pas non plus être négligé.

Le palmarès de Fernando Alonso en F1

fernando-alonsoFernando Alonso aura participé à 300 courses de Formule 1, un exploit que beaucoup de pilotes aimeraient réaliser et que très peu peuvent réaliser. Plus précisément, seuls trois pilotes figurent dans cette liste restreinte : Rubens Barrichello avec 323, Michael Schumacher avec 307 et Jenson Button avec 306.

Après avoir fait le saut de la Formule 3000 dans laquelle il courait avec l’équipe Astromega, Fernando Alonso a commencé sa carrière en Formule 1 avec l’équipe Minardi. Le 4 mars 2001, le pilote espagnol a fait ses débuts dans le Grand Prix d’Australie à l’âge de 19 ans et 218 jour . Il était alors le troisième plus jeune pilote à prendre le départ d’une course de Formule 1.

En 2002, Benetton a vendu ses parts à Renault, l’équipe a donc changé de nom pour cette saison. Dans lequel le jeune conducteur espagnol a joué le rôle de conducteur d’essai, en attendant une nouvelle opportunité.

Une opportunité qui ne s’est pas fait attendre, puisqu’en 2003 Flavio Briatore a fait de Fernando Alonso un pilote officiel de Renault. Une occasion que l’Espagnol a su saisir, lorsqu’il est devenu le plus jeune pilote de l’histoire à réaliser une pole position en Formule 1 lors du Grand Prix de Malaisie. Où il a également obtenu son premier podium avec une troisième place. Le résultat a été répété lors de la prochaine étape du championnat, au Brésil, même si nous n’avons pas pu voir le pilote espagnol sur le podium. Il a eu un très grave accident après avoir été incapable d’éviter les restes d’une roue de la Jaguar de Mark Webber. La roue a heurté à 270 km/h la Renault d’Alonso, s’encastrant dans la suspension avant droite de la voiture, faisant partir la voiture d’abord vers les pneus de protection du côté gauche du circuit, puis contre les barrières du côté droit. Au cours de la même saison, Alonso a remporté sa première victoire sur le circuit Hungaroring, étant le premier Espagnol à gagner une course de Formule 1.

En 2004, le pilote espagnol n’a pas remporté de victoire. Mais il a réussi à terminer la saison avec quatre podiums et une pole position.

Lors de la saison 2005, la FIA a imposé des moteurs V10 qui devaient durer au moins deux courses sous peine de pénalité. Une nouvelle ère dans la Formule 1 qui a affaibli la Ferrari, laissant la lutte pour le championnat à la Renault de Fernando Alonso et à la McLaren de Kimi Räikkönen.

Le titre mondial des pilotes est revenu à l’Espagnol, qui remporte son premier championnat avec sept victoires. En 2006, l’Asturien a répété l’exploit en combattant cette fois-ci avec Michael Schumacher, avec sept victoires il est devenu double champion du monde. Avec en prime le fait que Renault a également remporté le championnat des constructeurs.

Alonso ne penserait pas revenir en F1

Selon, un autre quotidien sportif espagnol, MundoDeportivo, Alonso ne pense pas à retourner en F1 avec Renault en 2021. Malgré les rumeurs, le pilote originaire des Asrtirues ne prévoirait pas de revenir chez Renault l’année prochaine pour plusieurs raisons

Après le transfert de Sainz chez Ferrari et le passage de Ricciardo de Renault à McLaren, la marque française a un baquet vide pour l’une de ses deux voitures pour 2021.

La question qui se pose est :Fernando Alonso veut-il vraiment retourner en Formule 1 avec Renault en 2021 ? Pour l’instant, la réponse à cette question est claire et concluante : “Non”. Du moins, comme le MundoDeportivo a pu le constater, ce n’est pas quelque chose auquel il pense et qu’il négocie en ce moment. Pour ce faire, beaucoup de choses devraient changer. Et il y a de nombreux facteurs qui vont à l’encontre de cela.

Si Fernando Alonso revient en F1 c’est pour jouer la gagne

La F1 devait mettre en place de nouvelles règles pour 2021 mais cela a été reporté en 2022. En l’état actuel, la Formule 1 est trop prévisible, avec seulement 3 équipes (6 voitures) capables de se battre pour les victoires, avec Mercedes trop supérieure.

Il n’y aurait de véritable option de retour en 2021 que s’il pouvait avoir un siège gagnant. Mais passons la liste en revue : en 2021, Mercedes, Ferrari et Red Bull seront toujours les seuls à pouvoir se battre pour tout, avec Mercedes en tête. Tant que Hamilton est en Mercedes, on peut oublier de voir Fernando avec une “flèche” en argent. Seul un adieu de l’Anglais à la compétition lui ouvrirait une porte. Ferrari, avec la signature de Sainz, a déjà son pari d’avenir aux côtés de Leclerc. Et Red Bull n’est pas une option.

Pourquoi n’irait-t-il pas chez Renault en 2021 ?

Il y a plusieurs questions. La première est que l’avenir de la marque française en F1 n’est pas très prometteur.

Avec le maintien des règles actuelles, les 3 équipes dominantes le resteront et Renault sera au milieu de la grille en 2021, une place que Fernando n’accepterait pas. Alonso a déjà dit qu’il ne voulait pas rester en F1 pour se battre pour la cinquième, sixième, septième ou huitième place. La seule chose qu’il peut faire, c’est gagner. Et Renault, en 2021, ne peut pas lui proposer un projet gagnant.

Alonso pourrait-il alors retourner chez Renault ou dans une autre équipe en 2022 ?

Oui, c’est une possibilité. Il y aura un changement de règles en F1 et la domination des 3 grandes équipes et l’inégalité sur la grille devront être éliminées ou réduites. Et là, si Renault proposait un projet gagnant avec la nouvelle voiture, Fernando pourrait accepter.

L’avenir de Fernando Alonso

Alonso n’a plus gagné en F1 depuis de longues années. Il est logique qu’il veuille une monture à la hauteur de son talent. Il pourrait aussi entrer dans un projet qui serait porteur à un horizon un peu plus long…. Avoir ..

 

Comments are closed.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More